Lycée professionnel

Externat St Joseph – Ollioules

Définition et rôle

Les périodes de formation en milieu professionnel font partie intégrante de la formation. Elles impliquent un rapport particulier avec l’entreprise.

L’élève n’y applique pas seulement ce qu’il a appris au lycée, l’entreprise est le lieu où il acquiert certaines compétences professionnelles définies dans le diplôme qui ne peuvent être obtenues qu’au contact de la réalité professionnelle.

Lors de son cursus en baccalauréat professionnel, l’élève doit effectuer 22 semaines de PFMP

Elles sont évaluées pour la certification intermédiaire, CAP ou BEP et pour le Baccalauréat professionnel.

Pendant ces périodes de formation, l’élève est placé sous la responsabilité d’un tuteur désigné par l’entreprise.

Pour plus d’informations, téléchargez le planning des PFMP.

Vous souhaitez accueillir un stagiaire ? Complétez le formulaire.

3ème Préparatoire Professionnelle

Objectifs

  • Ces stages en milieu professionnel doivent permettre la découverte de l’entreprise. L’élève doit pouvoir construire son projet professionnel.
  • Ces stages sont également l’occasion de découvrir des métiers et des milieux professionnels variés permettant à l’élève de choisir sa future orientation.

Il est souhaitable que l’élève suive une équipe et soit associé à des tâches techniques. L’élève consolide son projet professionnel.

Activités de l’élève en entreprise

– Réunir des informations et des documents pour présenter l’organisation et les activités de l’entreprise ou de l’organisme d’accueil.

– Sur un temps limité, suivre une équipe et être associé à la réalisation des tâches techniques qui concourent à la production d’un bien et/ou d’un service de l’entreprise ou de l’organisme d’accueil pour pouvoir décrire :

  • Les différentes étapes de la production du bien ou du service,
  • La démarche appliquée,
  • Le résultat escompté,
  • Les tâches et le rôle de chaque membre de l’équipe.

– Répertorier et identifier les sources d’information, éventuellement participer à l’utilisation des modes et outils de communication en usage dans l’entreprise ou l’organisme d’accueil,

– Repérer les connaissances générales et professionnelles nécessaires au bon exercice du métier,

– Repérer les risques professionnels et appliquer les règles de sécurité et de prévention.

Modalités de la séquence d’observation

La durée de la séquence d’observation en milieu professionnel est de 3 semaines réparties en deux périodes.

  • Une première période d’une semaine en début d’année
  • Une deuxième période de deux semaines en fin d’année

Modalités des PFMP en Bac PRO

La formation en milieu professionnel d’une durée de 22 semaines répartit sur les trois années de formation

Ces périodes de formation en milieu professionnel sont obligatoires pour l’obtention du diplôme. Elles doivent permettre d’acquérir, de compléter et de mettre en œuvre des compétences (savoirs, savoir-faire, savoir être) requises pour l’obtention du diplôme. Elle contribue à développer les capacités d’autonomie, d’initiative et de responsabilité.

Bac PRO ASSP

Les périodes de formation en milieu professionnel sont des phases déterminantes de la formation menant au diplôme.

Intégrées au parcours de formation, elles permettent à l’élève ou au stagiaire, en complémentarité de la formation dispensée en établissement de formation, d’acquérir les compétences caractéristiques du baccalauréat professionnel préparé.

Elles doivent permettre de développer des capacités d’autonomie et de responsabilité du futur professionnel.

Ces périodes de formation en milieu professionnel doivent permettre au stagiaire :

  • De mettre en œuvre des compétences et mobiliser les savoirs étudiés en formation et d’acquérir des compétences en situation professionnelle et en présence d’usagers ;
  • De développer des compétences de communication ;
  • De s’insérer dans des équipes de travail pluri professionnelles ;
  • De découvrir différents milieux de travail du secteur social et médico-social et de l’aide à domicile et d’en appréhender l’organisation et les contraintes.

Conformément à la législation en vigueur, les candidats doivent satisfaire aux conditions de vaccination et aux autres exigences relatives à la prévention des risques professionnels du secteur.

Bac PRO MEI

Objectifs

Le titulaire du baccalauréat professionnel « Maintenance des Équipements Industriels«  (MEI) est un technicien dont les activités principales consistent à :

  • Réaliser la maintenance corrective et préventive de biens à caractère industriel,
  • Participer à lamélioration et à la modification des équipements sur lesquels il intervient,
  • Participer à linstallation et la mise en service de nouveaux équipements.

Il intervient sur les parties opératives et sur les parties commandes des installations. Les activités exercées varient selon la taille des entreprises, leur organisation, la nature et la complexité des équipements dont il a la charge. Le titulaire du baccalauréat professionnel MEI doit être capable :

  • De réparer, de dépanner dans les domaines de la mécanique, de l’électricité, du pneumatique et de l’hydraulique :
  • D’analyser le fonctionnement du bien ;
  • Dutiliser les technologies daide au diagnostic et les technologies dintervention ;
  • De réaliser des opérations de surveillances et/ou des opérations planifiées ;
  • Dalerter si une anomalie est constatée ;
  • De communiquer avec le ou les utilisateurs des biens sur lesquels il intervient ainsi quavec les membres du service auquel il appartient.
  • Dorganiser efficacement son activité.

Le titulaire du baccalauréat professionnel « Maintenance des Équipements Industriels«  exerce ses activités dans des entreprises appartenant à des secteurs économiques extrêmement diversifiés. Il est fonctionnellement rattaché au service maintenance et intervient seul ou en équipe. Il peut être nécessaire de se déplacer sur les lieux où est implanté léquipement dont la maintenance doit être assurée (ascenseurs, par exemple). Dans toutes ses activités, le bachelier professionnel en « Maintenance des équipements industriels«  doit prendre en compte la santé et la sécurité des personnes, préserver les biens et lenvironnement, respecter les consignes et procédures en vigueur dans lentreprise

Définition des activités à réaliser par l’élève en entreprise

Les élèves de bac Pro auront le souci de travailler dans les domaines de la maintenance préventive et corrective. Ces domaines peuvent être les suivants :

  • La mécanique
  • L’électro- pneumatique
  • L’électro- hydraulique
  • L’électro- technique

En outre, la fabrication de pièces simples est à leur portée (perçage, limage, pliage de tôles, taraudage, …). La fabrication de pièce en série est à proscrire dans le stage.

Une formation en soudage électrique et au chalumeau peut être envisagée, mais ne doit pas  constituer l’essentiel de la formation.

La maintenance améliorative portant sur la sécurité ou la transformation simple de systèmes peut-être abordée.

Les problèmes de manutention font également partie de la formation.

Bac PRO Micro

Objectifs

Le titulaire du baccalauréat professionnel en Microtechniques est susceptible d’occuper des emplois dans le domaine de la production de produits microtechniques et micro technologiques, selon les cas, pour tout ou partie des activités de :

  • Assemblage et montage de produits et systèmes microtechniques,
  • Tests, essais et contrôles de ces mêmes produits,
  • Maintenance et réparation de produits et systèmes microtechniques, soit en service après-vente (retours clients), soit en atelier de réparation,
  • Fabrication de maquettes, de prototypes ou de pièces et sous-ensembles spéciaux, à l’unité ou en très petite série.

Il exerce son activité dans toute entreprise de production industrielle de produits et systèmes microtechniques, dans des entreprises de maintenance de produits microtechniques et, plus généralement, dans toute activité nécessitant la maîtrise de la manipulation des très petits produits et systèmes pluri technologiques.

Ses compétences lui permettent également de :

  • Contribuer à des actions d’amélioration, notamment en renseignant les outils de la qualité et en participant à leur évolution et à l’analyse des résultats,
  • Identifier et évaluer les risques pour les personnes, les biens et l’environnement,
  • Intégrer des consignes de sécurité dans des modes opératoires,
  • Communiquer, tant avec les autres services qu’à l’intérieur de son groupe de production ou avec un client,
  • Organiser son activité, coordonner celle de son groupe lorsque cela est nécessaire,
  • Former éventuellement de nouveaux membres du groupe de production.

Son activité s’inscrit le plus souvent dans un travail d’équipe dans laquelle la répartition des tâches peut l’amener, sans position hiérarchique formelle, à assumer un rôle de coordination, de prévision, de synthèse des données.

Les élèves de seconde année bac pro auront le souci de travailler dans les secteurs d’activité que sont, l’assemblage-montage ainsi que la maintenance.

Plus précisément, le stagiaire sera mis en situation de réaliser tout ou partie les tâches professionnelles suivantes:

  • Rendre compte de son intervention,
  • Réparer un bien par remplacement de composants,
  • Réaliser des opérations prescrites de contrôle et/ou de surveillance,
  • Réaliser une amélioration validée,
  • Préparer les moyens d’assemblage et de montage,
  • Procéder à l’assemblage et au montage,
  • Réaliser la maintenance ou la réparation. (préventive et corrective)

Bac PRO MV

Objectifs

  • Accueillir et conseiller le client, réceptionner le véhicule

C’est la phase de premier contact avec le client :
Elle intègre la collecte et l’exploitation des informations techniques. Une partie de cette activité peut être réalisée dans une langue étrangère de la communauté européenne. L’ordre de réparation engage la responsabilité de l’entreprise ; il doit être correctement renseigné. Le devis établi est en cohérence avec l’intervention prévue.
L’engagement du professionnel à réaliser les travaux acceptés par le client, constitue la dernière étape de cette activité.

  • Effectuer un diagnostic :

C’est le cœur du métier.
Après la mise en situation préparant l’intervention sur le véhicule, cette activité constitue le cœur du métier. Elle permet de proposer une intervention adaptée au dysfonctionnement. Elle s’effectue sur des systèmes technologiques actuels. Le professionnel, titulaire du baccalauréat professionnel maintenance de véhicules automobiles, doit être capable de mettre en œuvre des outils de diagnostic informatisés ou non.

  • Maintenir, dépanner, réparer le véhicule 1

C’est la finalité du métier.
Cette activité est directement associée à la précédente. Elle est réalisée en toute autonomie. Elle s’effectue sur des véhicules de technologie actuelle. L’opérateur met en œuvre des matériels et des équipements de contrôle conventionnels et/ou informatisés. Toutes les interventions doivent être conformes aux cahiers des charges fournis par les constructeurs. Elles respectent les règles de la législation en vigueur. Lors de ces activités, l’opérateur doit prévoir l’approvisionnement en pièces détachées de son poste de travail.

  • Restituer le véhicule au client

C’est la continuité de l’action commerciale destinée à fidéliser le client.
Cette activité constitue la dernière étape de l’action du professionnel qui justifie et rend compte auprès du client de l’intervention réalisée. Elle offre l’occasion de le conseiller sur l’utilisation et/ou la maintenance de son véhicule. Le renseignement des documents liés à la maintenance du véhicule et au suivi de la prestation sont les tâches complémentaires qui finalisent l’intervention

Définition des activités à réaliser par l’élève en entreprise

  • Réceptionner et livrer un véhicule avec le réceptionnaire (environ 1 semaine)

– compléter un ordre de réparation,
– mettre à jour un carnet d’entretien et le fichier informatique du véhicule,
– comprendre et expliquer une facture,
– découvrir le cheminement des documents.

  • Diagnostiquer, en participation avec un technicien (environ 4 semaines)

– diagnostiquer des pannes sur des systèmes à gestion électronique en utilisant les outils adaptés,
– découvrir les moyens d’information sur les pannes récurrentes (site constructeur, plateau technique…),
– découvrir les appareils de diagnostic utilisés dans l’entreprise

  • Réaliser le diagnostic et la réparation sur des éléments mécaniques (environ 3 semaines)

– Identifier un dysfonctionnement, rechercher et suivre la méthodologie préconisée par le constructeur

Bac PRO SEN

Objectifs

Le titulaire du baccalauréat professionnel « Systèmes Électroniques Numériques«  (SEN)  est un technicien pouvant exercer les activités liées à la préparation, l’installation, la mise en service et la maintenance. Il participe au service client en complémentarité des services commerciaux.

Ce diplôme fait référence à des champs professionnels qui sont déclinés à partir de grands secteurs d’activités de la filière électronique :

  • Alarme, sécurité, incendie ;
  • Audiovisuel multimédia ;
  • Audiovisuel professionnel ;
  • Electrodomestique ;
  • Télécommunications et réseaux ;
  • Électronique industrielle embarquée

Définition des activités pouvant être réalisées par l’élève en entreprise

  • Préparation des équipements

– préparer, intégrer, assembler, raccorder les matériels,

– intégrer les logiciels,

– tester et valider.

  • Installation – Mise en service

– participer à la préparation sur site,

–  mettre en place, raccorder, tester et valider les supports de transmission,

– mettre en place les équipements, les logiciels, configurer, paramétrer, tester et valider.

  • Maintenance

– effectuer une maintenance préventive,

– effectuer une maintenance corrective.

  • Organisation

– réaliser la prise en charge du matériel,

– s’informer et se documenter,

– participer à la relation clientèle,

– respecter les obligations légales et réglementaires,

– participer à la gestion de son activité.